Home Russie Sommet ministériel des BRICS en Russie De nouveaux pays manifestent l’envie d’intégrer le groupe
Russie

Sommet ministériel des BRICS en Russie De nouveaux pays manifestent l’envie d’intégrer le groupe

Sommet ministériel des BRICS en Russie De nouveaux pays manifestent l’envie d’intégrer le groupe

Photo : Réseau International

Le Sommet ministériel des BRICS, ou pays émergents, s’est tenu du lundi 10 au mardi 11 juin 2024 dans la ville russe de Nijni Novgorod. Il s’agit de la première réunion ministérielle de l’organisation depuis l’admission de nouveaux membres en début d’année, à savoir l’Iran, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, l’Éthiopie et les Émirats Arabes Unis, en tant que membres à part entière. Plusieurs pays non membres, présents à cette réunion, ont exprimé leur désir d’intégrer le groupe, notamment le Venezuela, Cuba et le Nicaragua. Les autorités de certains de ces pays ont récemment signalé leur intérêt. « Le Venezuela est prêt à devenir un partenaire stratégique et fiable du groupe BRICS », a déclaré le président vénézuélien Nicolás Maduro. Le chancelier cubain, Bruno Rodríguez, a réaffirmé la détermination de son pays à « explorer et à favoriser toutes les voies possibles pour une relation plus étroite avec le groupe ». Le Nicaragua a également exprimé un vif intérêt à faire partie du bloc multilatéral des BRICS, vu par ces pays comme une alternative à la suprématie des États-Unis et des autres puissances impérialistes occidentales.

La décision finale sur les demandes formulées par le Venezuela, Cuba et le Nicaragua sera connue en octobre, lors du Sommet des présidents de l’organisation, qui se tiendra dans la ville de Kazan, en République du Tataristan de la Fédération de Russie. Cette réunion sera également l’occasion pour les présidents des BRICS de décider s’ils remplaceront l’Argentine par un autre pays d’Amérique latine, suite à la décision du président d’extrême droite, Javier Milei, de refuser l’intégration de l’Argentine au bloc.

Il convient de rappeler que le sommet ministériel des BRICS a débuté par l’observation d’une minute de silence en mémoire du défunt président iranien, Ebrahim Raïssi. En plus de rendre hommage à l’illustre disparu et au peuple perse, cet acte est appréhendé comme une opportunité de présenter les BRICS comme une force opposée aux États-Unis et aux Occidentaux.

Jeremy Junior

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Russie

Guerre en Ukraine : 10 000 migrants naturalisés russes envoyés au front

Tentative d’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie Photo: Reuters...

PolitiqueRussie

Guerre en Ukraine : une habitante du village de Belovskoïe tuée

La région de Belgorod est en souvent en proie à l’envoi de...

Russie

Guerre en Ukraine – Zelensky dit avoir reçu l’assurance du président chinois qu’il ne vendrait pas d’armes à la Russie

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, assure avoir eu une promesse du président...