Home Active Hausse des maladies respiratoires en Chine : l’OMS appelle à la vigilance
ActiveAfrique du SudBrésilBusinessChineEconomieHealthIndeInspirationIranNon classéPolitiqueRussieSociétéSportsTechUncategorized

Hausse des maladies respiratoires en Chine : l’OMS appelle à la vigilance

Hausse des maladies respiratoires en Chine : l'OMS appelle à la vigilance

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis des préoccupations le mercredi 22 novembre concernant une augmentation récente des cas de maladies respiratoires en Chine.
Dans un communiqué, l’agence sanitaire de l’ONU a exhorté la population à renforcer les mesures de protection. Cette alerte survient quatre ans après l’apparition d’une « pneumonie virale » en Chine, précurseur de la pandémie de Covid-19, durant laquelle l’OMS avait été critiquée pour son apparent manque de réactivité.

L’OMS a officiellement demandé à la Chine des informations détaillées sur cette hausse des cas de maladies pulmonaires, suscitant des inquiétudes au niveau international.
En réponse, la Chine a affirmé n’avoir détecté aucun pathogène nouveau ou inhabituel lié à cette augmentation des maladies respiratoires, tout en soulignant que l’augmentation des cas était attribuée à la levée des restrictions liées au Covid-19 et à la circulation de pathogènes connus.


D’après l’annonce de l’OMS, il y a eu une hausse de cas de maladies semblables à la grippe dans le nord de la Chine depuis la mi-octobre, par rapport aux trois années précédentes.
Le journal chinois Global Times avait déjà signalé une augmentation des infections liées à la bactérie Mycoplasma pneumoniae dans plusieurs hôpitaux à travers le pays, en particulier touchant les enfants les plus jeunes. Les symptômes typiques incluent un mal de gorge, de la toux, de la fièvre, ainsi qu’un mal de tête. Bien que généralement bénigne, cette bactérie peut provoquer des infections pulmonaires plus graves.

Les autorités sanitaires chinoises ont évoqué une circulation accrue de plusieurs virus, dont la grippe et le Sars-CoV-2, comme facteur contributif à cette augmentation des cas.
Le programme de surveillance mondial des maladies ProMed a également rapporté des situations critiques dans les hôpitaux pour enfants à Pékin et dans la province du Liaoning, avec des écoles sur le point de fermer.

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer cette hausse des infections respiratoires en Chine. Certains experts évoquent la possibilité d’une « dette immunitaire », résultant d’une période prolongée sans exposition aux pathogènes hivernaux. D’autres estiment que l’infection au Covid-19 pourrait rendre les individus plus vulnérables à d’autres infections respiratoires.

Face à cette situation, l’OMS a demandé à la Chine des informations épidémiologiques et cliniques supplémentaires, ainsi que des résultats de laboratoire, pour mieux comprendre la nature de cette hausse des infections respiratoires et son impact sur le système de santé.
L’agence appelle la population chinoise à se faire vacciner, à porter le masque si nécessaire, à rester chez soi en cas d’infection et à respecter les gestes barrières.

L’histoire rappelle la nécessité d’une coopération transparente entre les nations pour surveiller et contenir les éventuelles épidémies.
L’OMS, qui avait déjà reproché à la Chine un manque de transparence lors de l’enquête sur les origines du Covid-19, espère cette fois obtenir des informations détaillées pour mieux anticiper et gérer la situation.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Politique

Afrique du sud / Après sa prestation de serment Cyril Ramaphosa contraint de diriger avec des partis d’opposition

Cyril Ramaphosa le président nouvellement élu de l’Afrique du Sud Photo :...

Russie

Sommet ministériel des BRICS en Russie De nouveaux pays manifestent l’envie d’intégrer le groupe

Photo : Réseau International Le Sommet ministériel des BRICS, ou pays émergents,...

Russie

Guerre en Ukraine – Zelensky dit avoir reçu l’assurance du président chinois qu’il ne vendrait pas d’armes à la Russie

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, assure avoir eu une promesse du président...