Home Economie Tensions Israélo-Palestiniennes : L’Égypte en Médiateur Actif pour Contenir l’Escalade
EconomiePolitique

Tensions Israélo-Palestiniennes : L’Égypte en Médiateur Actif pour Contenir l’Escalade

Tensions Israélo-Palestiniennes : L'Égypte en Médiateur Actif pour Contenir l'Escalade

Les récents affrontements entre Israël et le Hamas ont déclenché une vague de mobilisation internationale, cherchant à mettre un terme à la spirale de violence qui secoue la région du Moyen-Orient. 

Les racines immédiates de cette escalade sont enracinées dans les tensions à Jérusalem, où les Palestiniens protestent contre les tentatives des colons juifs d’usurper leurs maisons à Jérusalem-Est, territoire occupé et annexé par Israël.
Les affrontements ont débuté aux abords de la mosquée Al-Aqsa, un lieu saint musulman situé sur l’esplanade des Mosquées, également considérée comme un site sacré par les juifs, sous le nom de mont du Temple.

Le groupe islamiste Hamas, qui exerce le contrôle sur la bande de Gaza, a lancé une offensive majeure appelée « Déluge d’Al-Aqsa », tirant plus de 5 000 roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza, en représailles aux violences à Jérusalem.
Israël a riposté avec des frappes aériennes, entraînant des pertes humaines, y compris des civils et des enfants palestiniens.
La communauté internationale s’est rapidement alarmée face à cette escalade de violence et a appelé à une désescalade urgente.

Plusieurs acteurs internationaux clés se sont mobilisés pour tenter de ramener le calme dans la région. L’Iran a soutenu l’offensive du Hamas, tandis que l’Arabie saoudite, engagée dans des pourparlers de normalisation avec Israël, a appelé à un cessez-le-feu immédiat.
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé au calme pour éviter une escalade des violences.
De son côté, l’Égypte a intensifié ses efforts diplomatiques, coopérant avec des acteurs influents sur la scène internationale, et son président, Abdel Fattah Al-Sissi, a discuté avec Emmanuel Macron pour coordonner les initiatives visant à mettre fin à l’escalade.

Les États-Unis et la Russie se sont également engagés dans les efforts de désescalade, soulignant l’urgence d’arrêter la violence et appelant à une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU . L’Égypte, jouant un rôle de médiateur traditionnel dans le conflit israélo-palestinien, reste un acteur crucial pour rassembler un soutien international en faveur d’une intervention rapide visant à mettre fin à la violence et à rétablir la paix dans la région.
Les prochains jours seront cruciaux pour voir si ces efforts internationaux parviendront à calmer les tensions et à rétablir un dialogue constructif entre les parties en conflit.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Politique

Afrique du sud / Après sa prestation de serment Cyril Ramaphosa contraint de diriger avec des partis d’opposition

Cyril Ramaphosa le président nouvellement élu de l’Afrique du Sud Photo :...

Politique

Visite – Vladimir Poutine en Chine pour renforcer les liens avec Xi JinPing

Chaleureuse poignée de mains entre Vladimir Poutine et Xi JinPing, deux dinosaures...