Home Chine La Chine accusée de cyberattaques
ChinePolitique

La Chine accusée de cyberattaques

La Chine accusée de cyberattaques

Le président de la Chine, XI JING PING

 

L’Etat chinois a été accusé le lundi 25 mars 2024 par les gouvernements américain, britannique et néo-zélandais de cyberattaques. Ces trois Etats ont dénoncé lundi une série de cyberattaques au cours des dernières années contre leurs institutions politiques.

Sept chinois ont été inculpés par le ministère américain de la Justice pour une « prolifique opération de piratage informatique à l’échelle mondiale» pendant 14 ans visant à contribuer aux « objectifs d’espionnage économique et de renseignement extérieur» de Pékin. Cette opération a nécessité l’envoi de plus de 10.000 courriels visant des entreprises, des hommes politiques, des candidats aux élections et des journalistes basés aux États-Unis et à l’étranger.

Le vice-premier ministre britannique Oliver Dowden est monté au créneau devant le Parlement à Londres. Oliver Dowden a dénoncé «deux cyberactions malveillantes » menées en 2020 et 2021 par « des acteurs affiliés à l’État chinois ». Ces cyberattaques ont été perpétrées contre des parlementaires critiques de Pékin et contre la Commission électorale du Royaume-Uni. L‘ambassade de Chine en Grande-Bretagne a dénoncé des accusations « totalement infondées » et « des calomnies malveillantes ». Le vice-premier ministre britannique Oliver Dowden a indiqué que l’ambassadeur chinois sera convoqué.

Les autorités néo-zélandaises ont accusé un groupe lié à Pékin d’avoir piraté en 2021 le système informatique du bureau de Parlement en charge de l’élaboration et la publication des lois. Dans la même veine, le ministre de la Défense Judith Collins, a laissé entendre que l‘agence néo-zélandaise de cybersécurité a établi un lien entre un groupe connu sous le nom d’«APT40»«soutenu par l’État» chinois, et une cyberattaque contre des services du Parlement. A l’instar de l’ambassade de Chine en Grande-Bretagne, celle de Chine à Wellington a également rejeté « catégoriquement ces accusations sans fondement et irresponsables », faisant part de son « vif mécontentement ».

Jeremy Junior

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Politique

Afrique du sud / Après sa prestation de serment Cyril Ramaphosa contraint de diriger avec des partis d’opposition

Cyril Ramaphosa le président nouvellement élu de l’Afrique du Sud Photo :...

Chine

Des échantillons de la face cachée de la lune, prélevés par la Chine

Des cratères à la surface de la lune Photo: Yahoo Selon une...

Chine

Fabrication de véhicules – Le constructeur chinois BYD sort une voiture hybride spéciale

Un spécimen du véhicule ayant la capacité de parcourir 2 000 kilomètres...