Home Economie Un Tournant Historique pour l’Égalité des Sexes en Politique : La Réforme Constitutionnelle en Inde
EconomiePolitique

Un Tournant Historique pour l’Égalité des Sexes en Politique : La Réforme Constitutionnelle en Inde

Un Tournant Historique pour l'Égalité des Sexes en Politique : La Réforme Constitutionnelle en Inde

L’Inde, l’une des plus grandes démocraties du monde, a longtemps été marquée par des inégalités criantes en matière de représentation politique des femmes.
Avec seulement 15 % de femmes députées à la chambre basse fédérale et 9 % dans les assemblées régionales, le pays reflète une réalité d’une société fortement imprégnée de mentalité patriarcale.

Face à cette situation, l’Inde a franchi une étape historique en adoptant le Nari Shakti Vandan Adhiniyam, le projet de loi sur la Constitution (cent vingt-huitième amendement), 2023.
Cette réforme constitutionnelle vise à garantir un minimum de 33 % de sièges parlementaires réservés aux femmes. Cette avancée suscite l’enthousiasme de nombreuses femmes éduquées et expérimentées qui voient en cette mesure une opportunité nouvelle pour leur engagement politique.
Cela représente une avancée significative dans la défense du droit à la participation des femmes et de l’égalité des sexes en Inde.
Ce projet d’amendement devra être ratifié par au moins 50 % des États, ce qui souligne l’importance de leur consentement dans ce processus de changement.
Cependant, cette disposition ne sera appliquée qu’après les résultats du prochain recensement et découpage électoral, soit dans dix ou quinze ans.
Un délai qui suscite des critiques de la part de l’opposition et de certains défenseurs de l’égalité des sexes. 

L’Inde a déjà connu des initiatives en faveur de l’émancipation politique des femmes, avec une première loi établissant des quotas pour les femmes dans les institutions politiques votée en 1992, concernant les Panchayats et les conseils municipaux.
En 1996, un amendement constitutionnel visant à réserver aux femmes au moins un tiers des sièges par élection directe au Parlement et dans les Assemblées législatives des États a été introduit.
Cependant, sa mise en œuvre est restée en suspens pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que le gouvernement de Narendra Modi présente ce projet de loi historique au Parlement en septembre 2023.

La mise en œuvre de cette réforme dépendra du recensement de 2021, qui servira de base à l’exercice de délimitation des circonscriptions parlementaires et de l’Assemblée.
Il est essentiel que ce processus se déroule efficacement pour garantir une représentation équitable des femmes dans les instances politiques.

En fin de compte, l’adoption du projet de loi sur les quotas réservés aux femmes en Inde représente un pas crucial vers une société plus égalitaire et inclusive, où les voix des femmes sont pleinement prises en compte dans la vie politique du pays.
Les yeux du monde sont tournés vers l’Inde, espérant que cette avancée inspire d’autres nations à promouvoir l’égalité des sexes et la participation active des femmes dans la sphère politique.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Politique

Visite – Vladimir Poutine en Chine pour renforcer les liens avec Xi JinPing

Chaleureuse poignée de mains entre Vladimir Poutine et Xi JinPing, deux dinosaures...

Politique

Rumeurs de déploiement des forces de l’OTAN en Ukraine – La Russie menace de recourir à l’arme nucléaire

Les troupes françaises, celles des USA, ainsi que celles de l’OTAN vont-elles...

Politique

Le président chinois effectuera une visite en France les 6 et 7 mai

Les présidents Emmanuel Macron et Xi Jing Ping Crédit Photo: Agence France...