Home Active Lula propose un fonds international pour préserver les forêts tropicales et étendre les zones agricoles sans déforestation
ActiveAfrique du SudBrésilBusinessChineEconomieHealthIndeInspirationIranNon classéPolitiqueRussieSociétéSportsTechUncategorized

Lula propose un fonds international pour préserver les forêts tropicales et étendre les zones agricoles sans déforestation

Lula propose un fonds international pour préserver les forêts tropicales et étendre les zones agricoles sans déforestation

Le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, s’apprête à présenter une initiative ambitieuse lors de la 28e Conférence des Nations unies sur le climat à Dubaï.
Il envisage la création d’un fonds international destiné à préserver les forêts tropicales dans environ 80 pays, tout en cherchant à augmenter la surface agricole du Brésil sans recourir à la déforestation.

Lula, qui a repris les rênes du pouvoir en janvier, s’est engagé à faire de la protection de l’environnement, en particulier de l’Amazonie, une priorité de son mandat.
Cette nouvelle initiative représente une étape significative dans cette direction, combinant la préservation des écosystèmes avec le développement agricole durable.

La ministre brésilienne de l’Environnement, Marina Silva, a détaillé le projet lors d’un séminaire à Brasilia. Elle a expliqué que le fonds serait basé sur un « mécanisme de paiement par forêt sur pied, par hectare ». Cette approche innovante vise à soutenir la protection des forêts tropicales dans les 80 pays concernés, offrant ainsi une incitation financière directe à la préservation des écosystèmes.

Le gouvernement brésilien a partagé cette proposition avec les membres de l’Organisation du traité de coopération amazonienne (ACTO), une alliance socio-environnementale composée de huit pays abritant la plus grande forêt tropicale du monde.
Selon Marina Silva, ce fonds serait géré par une institution financière multilatérale, ajoutant une dimension internationale à l’effort de préservation.

La présentation exhaustive du projet, incluant les aspects opérationnels et financiers, sera effectuée par le président Lula lors de la 28e Conférence des Nations unies sur le climat, programmée du 30 novembre au 12 décembre aux Émirats arabes unis.
Cette conférence devrait être le forum où les engagements concrets en faveur du climat et de l’environnement seront discutés et formalisés.

Parallèlement à cette initiative, le gouvernement brésilien présentera également un plan pour étendre la surface agricole du pays sans déforestation.
Roberto Perosa, secrétaire en charge du commerce et des relations internationales au ministère de l’Agriculture, a déclaré que le Brésil envisage d’investir 120 milliards de dollars sur une période de dix ans dans cette expansion.
L’idée consiste à convertir des terres de pâturage, estimées à près de 160 millions d’hectares, dont environ 40 millions sont considérés comme propices à la culture.
Roberto Perosa a souligné que cette expansion agricole se ferait sans abattre d’arbres, qualifiant l’initiative de grande révolution.

Lula, en réitérant l’importance de la responsabilité des pays industrialisés dans la lutte contre la pollution et la déforestation, propose ainsi une approche globale et novatrice pour concilier la croissance économique avec la préservation environnementale.
La mise en œuvre de ces projets pourrait représenter une avancée significative vers un avenir plus durable pour le Brésil et le monde.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Chine

La Taïwan prête à coopérer avec la Chine

Le président taïwanais, Lai Ching-te Photo Reuters Les relations entre la Taïwan...

Iran

Obsèques du président iranien – Ebrahim Raïssi repose à jamais à Machhad son village natal

Photo AFP   Le président iranien, Ebrahim Raïssi, mort dans le crash...

Chine

Discours d’investiture du nouveau président du Taïwan – La Chine tape du poing sur la table

Le ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi. Les autorités chinoises n’ont...