Home Economie L’Argentine confrontée à une inflation alarmante en pleine année électorale
EconomiePolitique

L’Argentine confrontée à une inflation alarmante en pleine année électorale

L’économie argentine continue de subir les assauts d’une inflation galopante, avec un taux mensuel en août 2023 atteignant un record de 12,4%.
Sur une base annuelle, l’inflation a grimpé à un alarmant 124,4%, le pire indice en 21 ans, plaçant le pays dans une situation économique critique en amont des élections générales d’octobre.

Ces chiffres, publiés par l’Institut national de la statistique (Indec), révèlent une nette accélération par rapport au mois précédent, avec une inflation doublée par rapport à juillet.
Ce taux souligne la gravité de la situation inflationniste à laquelle l’Argentine est confrontée.

L’inflation, qui atteint désormais 80,2% de hausse des prix cumulée depuis le début de l’année, devrait largement dépasser les 94,8% enregistrés en 2022.
Cela marque une dégradation considérable dans une économie déjà fragile, exacerbée par la dévaluation du mois précédent.

La situation est devenue un enjeu majeur dans la campagne électorale en vue des prochaines élections présidentielles prévues pour octobre.
Le candidat libertaire radical, Javier Milei, qui a obtenu un soutien significatif lors des élections primaires ouvertes le mois dernier, est devenu le favori pour remporter l’élection présidentielle, accentuant ainsi la nécessité d’une réponse urgente à cette crise économique.

Pour tenter de maîtriser cette spirale inflationniste, la Banque centrale argentine (BCRA) avait relevé le taux d’intérêt de référence de 97% à 118% après les élections primaires.
Cependant, malgré les appels des analystes à porter ce taux à environ 149%, les membres du conseil d’administration de la BCRA ont choisi de maintenir ce niveau ce mois-ci, jugeant le coût politique d’une augmentation trop élevé.

Cette décision soulève des inquiétudes quant à la capacité du pays à stabiliser son économie et à contrôler l’inflation à l’approche des élections.
La récession imminente due à des problèmes internes tels que la sécheresse perturbant le secteur agricole et un peso faible, combinée à des réserves de devises étrangères négatives, placent l’Argentine dans une situation économique précaire.

Dans ce contexte, le gouvernement argentin se trouve également sous pression pour sauver un accord crucial de 44 milliards de dollars avec le Fonds monétaire international (FMI).
La tâche est devenue d’autant plus urgente compte tenu de la détérioration rapide de la situation économique et de l’inflation galopante qui pèse lourdement sur le pays.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Politique

Visite – Vladimir Poutine en Chine pour renforcer les liens avec Xi JinPing

Chaleureuse poignée de mains entre Vladimir Poutine et Xi JinPing, deux dinosaures...

Politique

Rumeurs de déploiement des forces de l’OTAN en Ukraine – La Russie menace de recourir à l’arme nucléaire

Les troupes françaises, celles des USA, ainsi que celles de l’OTAN vont-elles...

Politique

Le président chinois effectuera une visite en France les 6 et 7 mai

Les présidents Emmanuel Macron et Xi Jing Ping Crédit Photo: Agence France...