Home Chine Défense – 30 avions chinois aperçus dans la zone d’identification de défenseaérienne de Taïwan
Chine

Défense – 30 avions chinois aperçus dans la zone d’identification de défenseaérienne de Taïwan

Défense - 30 avions chinois aperçus dans la zone d’identification de défenseaérienne de Taïwan

Des appelés taiwanais

La Chine continue d’accentuer ses actions pour la conquête de Taïwan, une île autonome que Pékin revendique comme faisant partie de son territoire et dont elle veut prendre le contrôle un jour, par tous les moyens y compris la force si nécessaire. Le ministère de la Défense de ce territoire a signalé la présence de 30 avions militaires chinois autour de l’île le mercredi 3 avril 2024. Le même ministère précise que Vingt des avions chinois ont pénétré dans la zone d’identification de défense aérienne (Adiz). Un acte qui s’assimilerait à une intimidation de la part de la Chine.

Les agissements de la Chine sont appréhendés par les experts appellent comme la stratégie de la « zone grise », c’est-à-dire des actions d’intimidation qui ne vont pas jusqu’à des actes de guerre à proprement parler.

Ce déploiement se présente comme l’un des les plus importants cette année. Toutefois, le record pour cette année est assurément est la détection de 36 avions de guerre chinois autour de l’île sur une période de 24 heures, le 22 mars.  

Les incursions chinoises se sont accentuées consécutivement à l’élection depuis 2016 de la présidente Tsai Ing-wen, membre du Parti démocrate progressiste (DPP), qui considère à juste titre Taïwan comme une ile « déjà indépendante ».

L’actuel vice-président, Lai Ching-te, élu le 13 janvier, également membre du Parti démocrate progressiste (DPP), qui doit lui succéder le 20 mai, est dans la même logique qu’elle. Il est également partisan d’une ligne de fermeté face à Pékin.

Au cours d’un entretien téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping, le président américain Joe Biden a appelé à la paix et à la stabilité autour de l’ile. Le président chinois ne semble pas s’accommoder de cette proposition. «La question de Taïwan est la première ligne rouge infranchissable dans les relations sino-américaines», a toutefois mis en garde Xi Jinping, selon des propos rapportés par l’agence de presse officielle Xinhua.  

Bien que ne réclamant pas l’indépendance de l’ile, les Etats-Unis lui fournissent un appui militaire et s’opposent à tout changement du statu quo par la force.

Jeremy Junior

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Chine

La Taïwan prête à coopérer avec la Chine

Le président taïwanais, Lai Ching-te Photo Reuters Les relations entre la Taïwan...

Chine

Discours d’investiture du nouveau président du Taïwan – La Chine tape du poing sur la table

Le ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi. Les autorités chinoises n’ont...

Chine

Visite de Xi Jingping en Hongrie Les relations entre les deux pays se bonifient

Xi Jingping saluant le chef de cabinet du Premier ministre, Viktor Orban...

Chine

La Chine nie les soupçons d’espionnage émis par l’Allemagne

L’eurodéputé d’extrême droite Maximilian Krah, dans de beaux draps Photo: Reuters La...